Blog² | Orangina Rouge

Espace d'expression. Mais pourquoi ... ? Parce que !

Autre

[Travail] - MyTinyTodo, un outil de GTD

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

J'ai récemment parlé de la méthode Pomodoro. Cela fait plus de 1 mois que je l'utilise et j'en suis vraiment satisfait. Cela me permet de bien mieux gérer mon travail durant les périodes de rush, et aussi dans les périodes régime de croisière.
J'utilise toujours la technique du cahier+crayon et du minuteur.

Mais j'avais besoin de mieux gérer mes tâches. J'ai entendu parlé de Framaboard qui s'appuie sur la méthode Kanban (hérité du Toyotisme). Cela semble mixer un peu la méthode Agile avec le Just in Time.
Seulement, revoir son approche du travail avec une toute nouvelle méthode avec un outil « complet » (donc « complexe »), c'est casse-gueule. J'ai essayé de revoir ma propre organisation du travail, avec l'expérience que j'en ai. J'ai tourné le problème dans tous les sens ; mais j'ai fini par conclure que le Kanban, ce n'est pas pour moi.


Alors c'est reparti pour trouver une solution. Et quand on cherche, on trouve facilement ce que l'on connaît déjà. Alors, je me suis rappelé GTD. Et puis l’outil que j'ai utilisé (en remplacement de RememberTheMilk) : MyTinyTodo (abrégé en MTT). Pour utiliser Framaboard, j'avais installé Wamp sur l'ordinateur. Alors hop, j'ai téléchargé les sources de MTT et j'ai lancé l'installation.
La mise en place est très rapide et l'utilisation très simple.

Pour information j'ai installé la version 1.4.3 disponible via le site officiel. Malheureusement cette version n'est pas très à jour : dernière mise à jour fonctionnelle en 2011 et changement de la licence du projet en janvier 2014.
Pour le reste l'idéal est de se tourner vers les fork GitHub pour trouver des améliorations utiles :

  • Le fichier ajax.php pour, en autre utiliser un meilleure « smart syntax » : au lieu de \priorité\ tâche \étiquette\, on peut écrire +priorité tâche date #étiquette, ce qui semble + naturel (sachant que la priorité peut prendre les valeurs suivantes : -1, +0, +1, +2).
  • Le fichier fr.php, dans le dossier lang. Perso, je me suis créé le mien avant d'avoir vu l'existence de cette traduction. Cela permet d'avoir évidemment l'interface en français.
  • Il doit être possible de customiser un peu le CSS afin d'avoir une interface + light mais je trouve qu'un bon travail a déjà été fait dans ce sens et il ne faut pas trop abuser de la « customisation » au risque de quitter l'esprit KISS.

Quelques ressources glanées sur Internet à propos de MTT :

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Travail] - La méthode Pomodoro

Rédigé par OranginaRouge - - 9 commentaires

Pomodoro, vous connaissez ? Cela veut dire tomate en italien.
Mais (presque) aucun rapport avec les légumes !!!

C'est quoi ?

Là je parles d'une méthode de travail, de façon d'organiser ses tâches d'activités. L'idée principale se base sur la durée maximale qu'un humain peut avoir à un niveau optimal de concentration.
Vous vous sentez capable de tenir une réunion pendant 4h sans pauses ?
Vous pouvez travailler sur la même tâche durant tout une journée ?
Personnellement, cela m'est impossible.


Cette technique se base sur les principes suivants (via Wikipédia) :

  1. « décider de la tâche à effectuer ;
  2. régler le pomodoro (minuteur) sur 25 minutes ;
  3. travailler sur la tâche jusqu'à ce que le minuteur sonne et la noter comme faite ;
  4. prendre une courte pause (5 minutes) ;
  5. tous les quatre pomodori prendre une pause un peu plus longue (15-20 minutes). »

Comment j'en suis arrivé là ? Trois facteurs ont joués dans la balance :

  • récemment, j'ai eu un pic de charge important sur une activité ; j'ai très mal vécu une période de environ 1 mois car j'étais en permanence stressé.
  • ensuite, depuis peu je dois améliorer ma faculté à m'organiser à la fois avec plusieurs personnes mais aussi sur plusieurs projets en même temps.
  • enfin, je suis revenu au travail après une période plutôt longue d'absence (presque 1 mois).

Tout cela a concouru à ce que je m'essaye à cette nouvelle méthode de travail dont j'ai entendu parlé durant mon absence. En plus, je trouve que ça s'encastre bien avec la technique GTDGetting Things Done. Voir un shaarlink de 2012 sur un outil connu (myTinyTodo, forké en yourTinyTodo, inspiré de RememberTheMilk)


Brièvement, cela fait plusieurs semaines que j'applique cette méthode et même si je suis plus ou moins rigoureux, pour le moment j'en tire un bilan positif : moins de stress grâce à une meilleure organisation de mes tâches et une efficacité bien améliorée.
Avec le temps j'apprécie aussi la possibilité d'évaluer combien de temps m'a pris une activité : « j'ai fait ça en 4 pomodori, ok : ça se fait en 2h » ou « en 1 pomodori, je fais 5 ceci, il me faut 1 journée pour en faire 60 ».

Alors je n'essaye pas de vous vendre une technique mais simplement vous témoigner que — pour moi — ça fonctionne. J'ai trouvé peu de retours véraces sur cette technique.
Malheureusement pour la plupart, ce sont des sites de « coaching personnel », certainement contenant des pubs (que je ne vois pas, merci Adblock Edge).
En vrac (vous n'êtes pas obligé de cliquer) :

Bref, rien de très pertinent.
Cependant, j'ai trouvé 2 blogs francophones qui en parle : Alexis Monville qui fournit un lien vers un autre article : Sdouche, blog qui n'existe plus mais qu'il est possible de retrouver sur Archive.org.

Questionnement

Je ne vais pas répéter les deux blogs pertinents précédemment cités mais on peut parler de 2 points pouvant poser problème : la gestion des imprévus et la durée de 25 minutes.

Les imprévus peuvent arriver facilement quand on est en open-space ou que l'on reçoit souvent des appels. Pour ma part, j'ai 2 approches (provenant de GTD) : est-ce que je peux reporter l'imprévu ? si oui, alors ça sera soit l'objet de ma pause, soit l'objet d'un pomodori complet. Souvent, ce qui m’interrompt c'est quelqu'un qui vient me poser une question. La plupart du temps je regarde mon compteur et je réponds (de manière un peu sec mais les gens s'habituent) « je viens te voir dans X minutes » (X étant le temps restant jusqu'à la fin de mon sprint).
Sinon, si je ne peux pas reporter l'imprévu ou si cette personne a besoin immédiatement d'une réponse approfondie, dans ce cas, je clos mon pomodori et je le considère comme non abouti et je devrais remanier mon activité pour le relancer.


Et enfin, la durée. 25 minutes c'est long ? c'est court ? C'est vrai que les premières fois, je me disais, « bon là, je vais faire ça en 1 sprint » et ça ne tenait jamais. Alors j'ai compris qu'il me fallait subdiviser mes tâches pour avoir une approche échelonnée.
Parfois je termine avant la fin du « temps réglementaire » ; dans ce cas, c'est pas grave, je continue à travailler sur ma tâche parce que dans tous les cas j'avais bloqué 25 minutes pour la faire : donc autant l'améliorer.
D'autres fois, j'ai une activité à part entière et je sais pertinemment qu'elle durera moins de 25 minutes. Dans ce cas, je définis une durée plus courte : par exemple 10 minutes pour un email, 5 minutes pour définir mes activités de la journée, ...

Je crois que l'essentiel est de se donner un cadre de travail tout conservant une certaine flexibilité.

Outils et origine

Pour conclure, je vais parler des outils. On trouve pas mal de sites qui en propose. Pour ma part, je n'utilise qu'un cahier où j'écris l'heure de démarrage de mon pomodori et un minuteur/alarme que je lance (cf outils de Timo) réglé au préalable sur 25 minutes. Et puis aussi : la musique, en général quand je me concentre dans un sprint, je mets mes écouteurs et j'arrête la musique seulement à la fin.


Bon, d'où cela vient et pourquoi ce nom ?
Comme l'indique l'article Wikipédia « La technique Pomodoro est [...] développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980. [Elle] doit son nom au minuteur de cuisine en forme de tomate qui a été le premier utilisé par [...] Francesco Cirillo, lorsqu'il était étudiant à l'université. »


Édition 20151014T11:17 :
Nagumo me rappelle à juste titre le magnifique site de Viser la lune. J'adore ce site et dans ma recherche de référence, j'étais passé à côté. Vincent Jousse y avait écrit en 2013 la description de la méthode et il a fait tout récemment (septembre 2015) un retour d'expérience positif.
Merci Nagumo !

D'ailleurs, j'ai récupéré et déposé chez moi le livre regroupant tous les articles actuels de son site (autrement, ces 90 merveilles sont accessibles directement sur son site). Je vous invite à lire à peu près tous ses articles directement sur son site. Mais au cas où la lecture ne vous en soit pas possible vous pouvez consulter cette copie (en licence CC-BY (attention : ce n'est pas écrit dans le livre (format *.epub et *.pdf))


Édition 20151014T20:36 :
Et je rajoute un bref retour sur la méthode et des outils de la part de « Mad ».

[Musique] - Line-up du festival Ososphère 2015

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

Bon, il y un peu moins d'un an, je vous sortait le Line-up de Nordik.

Une fois n'est pas coutume, cette fois-ci on va parler du festival Les Nuits électroniques de l'Ososphère qui va se dérouler dans la salle La Laiterie à Strasbourg principalement le week-end du vendredi 25 et samedi 26 septembre 2015.
Je ne connaissais pas ce « festoche » mais j'ai l'occasion d'y aller et je vais pouvoir découvrir cette ville autrement.

La motivation cette-fois d'écrire un billet n'est pas de démêler la prog' ; mais c'est plutôt pour dresser un projet des artistes qui m'intéressent. Je reprends rapidement la présentation sur le site officiel (avec détails du vendredi et du samedi).
NB : je mets un « °° » au début de mon commentaire quand j'ai vraiment envie d'aller voir l'artiste et un « ° » quand ma curiosité ma préférence va sur cette scène selon l'horaire.


Vendredi

Grande Salle

  • 23:30-01:00 -|- Boris Brejcha : minimal
    Bizarre de commencer par du minimal, mais pourquoi pas. Je pense que je ne vais voir que la fin.
  • 01:15-02:30 -|- Siriusmodeselektor : ??
    Semble assez éclectique, à découvrir.
  • 02:45-04:15 -|- Brodinski : électro-techno, set Brava aux « influences rap sudiste américain et techno club »
    J'aime déjà bien ce qu'il produit. Ça devrait se laisser bien écouter.
  • 04:30-06:30 -|- Infected Mushroom : trance progressive
    ° Aïe-aïe-aïe, comment bien finir la nuit ! Tiendra-t-on jusqu'aux premières heures du jour ? Je l'espère !

Club

  • 23:00-01:00 -|- Barnt : « Space disco » ?
    ° Bon, ça, ça devrait être intéressant. Vais-je pouvoir l'écouter en live ?
  • 01:00-03:00 -|- Acid Arab : « fusionne la house et d'ancestrales musiques orientales pour mener le danseur à la transe. Le corps s'abandonne, l'esprit voyage. »
    °° Je crois que ce groupe va très très bien s'écouter.
  • 03:00-05:00 -|- Vandal : sound system, free et underground
    °° Lui, il me rend curieux. Par souvenir, j'ai bien envie de voir le son qu'il fournira.

Bilan : ça devrait passer la soirée beaucoup côté « Club » ; c'est bizarre... Mes préférences s'enchaînent plutôt bien.


Samedi

Grande Salle

  • 23:00-00:30 -|- The Mekanism : house
    °° Lui, je pense que que je vais me lever tôt pour le voir ! Ça me tente bien !
  • 00:30-02:30 -|- Apollonia : dance floor, underground ?
    MMh, bof. On verra par curiosité ce que ça donne.
  • 02:30-04:30 -|- Tale Of Us : « mêler house et techno aux influences pop, nu-disco, voire rock. »
    °° Héhé, lui il est bien connu, ça devrait être sympa. Il a l'air original.
  • 04:30-06:30 -|- Chris Liebing : techno depuis 90s
    ° Idem : parfait pour terminer la nuit !

Club

  • 00:00-01:30 -|- Jacques : un local
    ° Allez, donnons lui sa chance.
  • 01:30-03:30 -|- Max Cooper : art, science et visuel
    °° À mon avis (comme la veille même salle, même horaire), ça, ça sera la pointe de la soirée. La scène à ne pas louper.
  • 03:30-05:00 -|- Torb : DIY et techno.
    ° À découvrir.

Bilan : le début de soirée devrait se passer tranquillement ; pour la suite le créneau 02:30-04:30 va être compliqué à gérer pour sauter d'une scène à l'autre (heureusement, il n'y en a que 2).


Merci de noter que l'intégralité des horaires de cet article vous ont été intégralement fournis selon la norme ISO 8601 :-) .

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Voyage] - La Suède

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

Je reviens tout juste d'un voyage en Suède et il y a pas mal de choses que j'ai bien apprécié :

  • les voitures laissent passer les piétons bien en avance ;
  • tout est payable en CB (y compris les distributeurs de confiseries) ;
  • évidemment les passages piétons sonores et pour lesquels on peut appuyer sur un bouton ;
  • les feux voitures qui passent à l'orange avant de passer au vert ;
  • beaucoup de pistes cyclables ;
  • un tracé de très bonne qualité dans OpenStreetMap
  • des lieux toujours très propres, partout ;
  • tout le monde parle anglais ;
  • dans les musées, on laisse son manteau à l'entrée dans un vestiaire accessible à tout le monde (gratuit évidemment) ;
  • un musée qui permet d'utiliser l'audioguide facilement, avec son propre smartphone : se connecter au wifi ouvert du musée, brancher ses écouteurs, aller sur une page web qui s'adapte au design mobile et lire les pistes correspondantes aux lieux où l'on se trouve.

Mais il y a certaines choses que j'ai moins apprécié.

  • Un musée qui se revendiquent sans monnaie : on est obligé de tout payer en CB (c'est le musée ABBA, je vous le déconseille)...
  • Un niveau de vie plus élevé qu'en France, ce qui occasionne des dépenses forcément plus importantes :-P .

Note du 2015-05-20 : Ce billet a été initialement rédigé en date de 2014-12-10. Je le publie avec au hasard, 3 mois de retard, daté de 2015-03-10.

[Internet] - Gérer son identité, son pseudonymat et son anonymat

Rédigé par OranginaRouge - - 7 commentaires

J'ai toujours trouvé intéressant les réflexions autour de l'identité et le pseudonymat. Dès que j'ai commencé à éditer mon site, mon blog et mon Shaarli il a fallu que je me pose la question.

Comme le souligne Genma, avoir une identité parfaitement anonyme est mission impossible. On peut dissimuler plus ou moins d'informations, mais tout cacher est très très dur. Souvent ça passe par :

  1. l'achat de différentes machines ;
  2. leur inspection minutieuse ;
  3. l'installation de différents OS ;
  4. un usage hors ligne avec chiffrement ultérieur ;
  5. une copie des infos sur un support dédié ;
  6. un usage en ligne des infos chiffrées sur un autre PC;
  7. une connexion anonyme (TOR, VPN, pas d’exécution de script, ...) ;
  8. des logiciels ultra à jour.

Bref, c'est complexe.

J'aime bien l'idée d'avoir un pseudo. Il me permet non pas d'établir un anonymat car il est tout relatif.
Mais son principal intérêt est de me créer un nom, une identité ! Je sais que OranginaRouge est connu, en bien, en mal, rien à foutre ; mais mes propos, mes actions, mes réactions ou ce dont je témoigne déterminent une personne à part entière.
Sans tomber dans la schizophrénie, j'avais apprécié la réflexion de quelqu'un qui disait que « lorsque l'on se créé un pseudo sur Internet, une nouvelle personne naît dans l'espace numérique ». Et surtout, comme je l'avais lu ici (via), on ne choisit pas son état civil, on ne choisit pas où l'on naît ni sa nationalité ; un pseudo on le choisit : cette liberté est une force, profitons-en.


Récemment, quelqu'un m'a envoyé un email anonyme (en utilisant Yopmail) pour me proposer une correction sur mon Shaarli. Il me corrigeait une erreur dans un script que j'avais publié ; dans le message je n'avais que un salut, mon erreur et un pseudo.
Malgré cela, j'ai commencé à enquêter ; je voulais savoir si cette personne avait un Shaarli, un site, une adresse email ou une formulaire de contact pour lui répondre. Alors j'ai cherché dans mon moteur de recherche favori.

J'ai réussi à apprendre :

  • qu'il a testé différentes distro (ou du moins cherché différentes informations) : ArchLinux, LinuxMint, Fedora, Debian. Cela par ses messages dans les différents forums.
  • qu'il possède un Lenovo IdeaPad Y570. Cela par son explication de compatibilité de la carte graphique.
  • qu'il a un compte Dropbox. Cela par un log qu'il a laissé sur StackOverFlow.
  • qu'il a, à vu de nez, 37 ans. Cela par son profil sur un forum de jeu.
  • qu'il possède un iPod...
  • qu'il a le même prénom que plusieurs amis à moi...
  • qu'il était domicilié en Angleterre vers 2004...
  • qu'il est certainement dans le sud ouest de la France depuis 4 ans...

... Bref, beaucoup de choses. Alors il faut rester prudent sur les intertubes : à la manière du journal Le Tigre qui avait établi le profil de Marc L. (en 2008) à partir des informations remontées par Google, sachez que l'utilisation d'un pseudo ne vous protège pas.


Finalement, la seule chose qui peut vous protéger, c'est les liens de confiance que vous pouvez établir autour de vous. C'est ce tissage diversifié qui va mailler une société.
J'en ai eu un témoignage fort l'an dernier en participant au Shaarli-Nawel : on prend quelques personnes d'un petit cercle de confiance, on les mets en relation directe « à poil » un à un et la règle du secret reste entière (ceux qui ont participé me comprendront).

En bref, faites attention à vous et profitez de pouvoir vous établir une identité à part entière. J'en ai plusieurs, j'en profite bien et la frontière entre chaque profil est plus ou moins perméable.

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Technologie] - Toutes les prises jack ne se valent pas

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

Vous croyez que toutes les prises jack sont les mêmes ? Et bien non !

Tout d'abord, qu'est-ce que c'est ? C'est tout simplement l'embout de la prise d'un casque, d'écouteurs ou d'autre câbles permettant, généralement, la transmission du son ; cela peut quand même être utilisé pour d'autres types d'information (notamment les télécommandes de déclenchement d'appareil photo).
Il en existe plusieurs types en fonction des usages - on peut avoir :

  • un son mono-voie ;
  • un son stéréo ;
  • un son stéréo+un micro ;
  • ...

Quand on regarde plus précisément cet embout, on peut voir qu'il est composé :

  • d'une pointe ;
  • d'une base ou manchon ;
  • de un ou plusieurs anneaux situés entre la pointe et la base.

En fait, chacune des parties sert à transmettre un message électronique différent (masse, +, -, son gauche, son droite, micro, ...). On peut donc avoir plusieurs points de contacts : entre 2 et 4. Pour un son stéréo, avec des écouteurs sans micro, c'est très bien standardisé : la pointe représente le son de l'oreille gauche, l'anneau le son de l'oreille droite et la base la masse. Mais on peut avoir des problèmes avec les connecteurs munis d'un micro : selon les constructeurs le point de contact pour le micro et la masse sont inversés. On peut voir cela sur la page Wikipedia anglaise des prises jack.

Il en résulte que si la prise mâle (l'écouteur ou le casque) n'est pas de la même norme que la prise femelle (le téléphone ou le lecteur mp3, ou tout autre appareil qui sort la musique), on aura un son plus faible, voire des grésillements importants. Cela n'empêche pas d'écouter la musique mais on a une perte sensible de qualité.
Heureusement, il existe des adaptateurs qui convertissent cela ; malheureusement tous les constructeurs ne les fournissent pas spontanément.

Par expérience, Philips ne fournit pas ces adaptateurs tandis que JVC les fournit. Il faut faire attention à cela car trouver un adaptateur jack n'est pas évident et l'on trouve plus facilement ceux qui font passer d'une taille 3,5mm à 2,5mm.

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Projet] - Comment investir son temps ?

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

Prendre soin de son corps

  • Pratiquer des exercices 30/60 minutes par jour,
  • Manger une nourriture saine et fraîche,
  • Pratiquer un sport que l'on apprécie régulièrement,
  • Éviter la mal-bouffe.

Prendre soin de son esprit

  • Lire quotidiennement,
  • Écrire chaque jour,
  • Développer son esprit autrement,
  • Éviter la merde dans son esprit.

Prendre soin de ses relations

  • Se souvenir des anniversaires,
  • Pardonner quand les gens demandent à l'être,
  • Éviter les vampires émotionnels.

Prendre soin de ses finances

  • Rester à un solde positif,
  • Se payer soi-même.

Prendre soin de sa communication

  • Parler du niveau d'un primaire (10 ans),
  • Apprendre le vocabulaire approprié,
  • Mettre tout cela en place pour que cela fonctionne.

J'ai lu tout cela sur ce site et même si je ne l'appliques pas rigoureusement, ni en ai l'entière volonté, je me dis que ces maximes sont intéressantes pour la réflexion.

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Musique] - Line-up du festival Nördik Impakt 2014

Rédigé par OranginaRouge - - aucun commentaire

Parce que l'on n'est jamais mieux servi que par soi-même.

Le site du festival de musique Nördik Impakt 2014 est plutôt bien fait : adaptation mobile, présentation des informations essentielles, partie presse, ... Mais il n'y a pas (ou bien je ne l'ai pas remarqué) de synthèse horaire des artistes - en particulier pour la soirée de clôture.
Alors je publie ici le line-up qui est repris à partir des informations fournies sur le site officiel. Pour rappel, cette nuit a lieu le samedi 25 octobre 2014 au Parc Expo de Caen.

Electro

Bass Music

Klub

Autre - Remarques

À noter : durant la nuit, il y a le passage à l'heure d'hiver : à 03h00, il sera (à nouveau) 02h00. Vous pourrez donc profiter un peu plus de votre nuit.
J'en profite aussi pour faire remarquer qu'il semble y avoir eu une confusion dans les horaires entre Jankin et Bakermat (scène Electro) ; ils sont tous les deux programmés à 22h00. Je suppose que l'un des deux passe à 23h00, mais pour le moment (2014-10-22), pas possible de le déterminer avec les informations fournies sur le site officiel.

Évidemment, comme toutes les informations publiées sur ce blog, cet article est sous licence CC-0 / domaine public : vous pouvez donc copier-coller, ré-éditer ces informations librement autour de vous.

Classé dans : Autre - Mots clés : aucun

[Blog] - Pourquoi avoir quitté Blogotext

Rédigé par OranginaRouge - - 12 commentaires

Bon, cela faisait un bout de temps que je n'écrivais plus sur mon blog Blogotext.

Au début, quand j'ai voulu démarrer mon blog (il y a plus de 2 ans maintenant), j'étais très influencé par Timo. Mais depuis j'ai rencontré beaucoup de monde via la Shaarli-sphère. Alors mon usage d'internet a beaucoup changé ; et dans le même temps ma vie personnelle aussi.

Récemment, j'ai été marqué par une lecture qui présentait 5 points importants ; brièvement :

  1. Prendre soin de son corps ;
  2. Prendre soin de son esprit ;
  3. Prendre soin de ses relations ;
  4. Prendre soin de son argent ;
  5. Porter de l'attention à sa communication.

Bref, rien de très marquant, mais je me suis rendu compte que j'avais besoin d'écrire (fait parti du « prendre soin de son esprit »). Le reste, j'y travaille déjà.

Quelle est mon expérience d'écriture ?

À une époque j'ai beaucoup écrit dans divers cahiers. J'ai aussi tenu des carnets de note, parfois quotidiens. J'ai aussi fait plusieurs tentatives de blogs (3-4 tués dans l’œuf, 1 qui s'est tenu). J'ai écris ma ligne éditoriale. J'ai vu l'expérience de Ploum... Mais je n'ai rien eu de profondément pérenne.

Qu'est-ce que j'ai essayé récemment ?

1day1pix

Cela est la seule expérience d'écriture que j'arrive à tenir sur le long terme. Seulement sa forme reste curieuse ou limitée pour certains : uniquement des photos, plutôt anonyme, sans commentaire ou titre de ma part et sans possibilité de lever une remarque. Cependant c'est facile :

  • j'ai une idée (visuelle),
  • je sors mon smartphone,
  • je prends une photo,
  • je clique sur une appli pour la charger automatiquement sur mon site,
  • le reste se fait tout seul.

Wikipedia

J'ai écrit ou corrigé beaucoup d'article sur Wikipédia. Mais cela prends beaucoup de temps ; et le principe de neutralité nécessaire sur une encyclopédie me bridait dans ma volonté de « coup de gueule », ou on va dire ma liberté d'expression.

Et alors ?

Et bien, j'ai besoin de renouveau. Besoin de trouver quelque chose de plus facilement accessible pour écrire. Je pense que j'ai besoin d'écrire.

Comment j'en suis arrivé à PluXml ?

À titre personnel, j'utilise déjà PluXml. Je l'ai trouvé plutôt rapide, facile à mettre en place, le thème par défaut est joli et assez puissant.

J'ai cherché, différentes alternatives. J'ai regardé chez Seb, chez Wikipédia, chez DuckDuckGo (je me rends compte que j'ai oublié de jeter un oeil au Projet Plume) et il n'y a que 99ko qui a retenu mon attention. Allez, je télécharge et j'essaye.

Déjà, je n'ai pas aimé le zip qui mets plusieurs secondes à télécharger alors que le cms est sensé être du light concentré. Pas la faute à la taille du paquet mais certainement à la bande passante de leur serveur. Ensuite je n'ai pas aimé le sous-dossier 99ko_1.2.8.2_with_plugins dans le dossier 99ko de l'archive 99ko_1.2.8.2_with_plugins.zip. C'est con mais bon... j'aime pas le dossiers imbriqués. Et puis hop, je charge les fichier sur mon FTP via FileZilla. Je vais sur le chemin qui va bien. L'installation se lance. Je vais pour me connecter. Et là il faut renseigner le mot de passe indiqué durant l'installation... WTF ?

Je n'ai eu aucun mot de passe d'indiqué... Bon je fouille dans quelques fichiers.
Rien.
Je relance l’installation. Même erreur.
« Ok ta mère ! »©
→ Je supprime ! Je remarque en passant que PluXml proposerait un plugin Markitup (développé par un shaarlieur).

Allez, je change d'arme : je télécharge PluXml, le mets sur mon FTP, télécharge Markitup, le mets dans le dossier plugin. Hoooo, mais ça marche.

Conclusion.

J'espère avoir levé mon problème d'accès à l'écriture en :

  • Utilisant un CMS rapide ;
  • Écrivant en markdown pour expédier plus facilement la publication.
  • Ayant un thème clair et un site simple.

Bref, j'espère m'être rapproché de l'esprit KISS.

Certains me reprocheront que Blogotext fait ça aussi bien. Mais je n'aimais pas :

  • Utiliser une base de données : je n'écris pas tant d'articles et n'ai pas tant de commentaires pour que cela soit nécessaire.
  • Les mises à jour : j'ai eu 2 expériences de migration désagréable et je suis resté sur une vieille version.
  • Le spam : et oui, j'ai migré une première fois à cause des commentaires de spam et c'est revenu. J'ai fermé tous les commentaires.
  • Le thème par défaut : bah oui, il n'est pas très joli. J'ai bien essayé de l'améliorer mais je suis pas très fort pour ça et il n'est toujours pas à mon goût.
  • L'éloignement de l'esprit KISS : vu l'expérience de Tontof avec son KrISS feed et comment Blogotext rajoute des fonctionnalités (partage de liens, partage de fichiers, lire les flux RSS).
  • La maintenance mono-développeur (ou BFDL) : même si il est possible de forker le projet, lorsqu'une communauté maintient l'outil et développe des plugins, c'est réconfortant.

Cependant, je vous invite tout de même à tester les CMS suivants et surtout à vous ouvrir votre propre blog :